Comment chercher une école de Kung fu en Chine ?

Je pense que tout pratiquant d’arts martiaux chinois souhaite un jour avoir l’opportunité de s’entraîner directement dans une école chinoise. Sans chercher à mettre en balance la qualité et les bénéfices de l’entrainement en Occident et dans l’Empire du milieu, les écoles de Wushu en Chine conservent cette touche d’authenticité qui nous rappelle que « tout est né ici ». Cette sensation d’immersion totale va au-delà de la simple pratique martiale et permet d’appréhender une culture d’une richesse incroyable à travers l’une de ces composantes: les arts martiaux. Je reviendrai sur cette distinction dans un prochain article.

Avant de partir en Chine…

Je m’intéresse dans ce post uniquement à la prospection et la façon de trouver le lieu de pratique idéal pour vous. Avant toute chose, vous devez absolument définir clairement vos objectifs. Peu importe le style que vous cherchez à pratiquer, vous avez nécessairement un but précis à accomplir:

  • découvrir la Chine par les arts martiaux (avec différentes fréquences d’entrainement)
  • vous perfectionner en vue d’une compétition ou de façon général
  • vivre votre passion et vous installer durablement
  • vous offrir des vacances « studieuses » seul ou en groupe

L’intérêt de définir un objectif précis sera de restreindre le champ des recherches et gagner du temps sur ce travail de prospection pour vous focaliser sur l’entrainement lui-même. Cela permettra également de réunir les personnes en adéquation avec votre projet si vous avez l’intention de voyager en groupe. Par expérience, décrire avec précision son projet rassure votre entourage qui vous apporte alors son soutien plutôt que de l’incompréhension et de la méfiance.

Mon premier stage d’entrainement en Chine en 2001 avait suscité beaucoup d’inquiétudes de la part de mes parents ce qui reste parfaitement compréhensible d’ailleurs. J’ai simplement expliqué qu’il s’agissait d’une expérience unique tant sur le plan humain que sur le plan « sportif » et que ce projet ne court-circuitait en rien ma vie professionnelle.

Comment trouver votre stage de Kung fu en Chine ?

Vous avez plusieurs façons d’opérer pour rendre ce rêve accessible:

Partir par le biais d’une association

D’après mon expérience personnelle, il s’agit du moyen le plus courant. Le cadre de l’association ou du club rassure et permet de partir avec un groupe dans lequel très souvent presque tous les participants se connaissent déjà. Les tarifs oscillent entre assez abordables à beaucoup trop cher pour une prestation de ce type.  Certaines structures associatives sont tournées en véritables entreprises ce qui nuit quelque peu au bon déroulement de la formation: groupe pouvant atteindre 50 personnes (travail qualitatif et relation/proximité avec l’instructeur proche de zéro), dépendance d’un emploi du temps commun n’autorisant pas de « hors-piste », mise en avant du côté business au détriment de la qualité de l’immersion… D’autres structures à taille humaine présentent un bon compromis qualité entrainement/immersion et des tarifs intéressants même si les destinations et écoles proposées ne varient pas beaucoup.

Partir par le biais d’une agence de voyages

Ce moyen permet de s’assurer une prestation professionnelle sur l’organisation et des garanties qui lui sont rattachées. Le groupe apprend à se connaître au fil du voyage. Les tarifs sont dépendants des saisons et les pourboires locaux sont « très chaudement recommandés » alors que cette pratique reste très rare en Chine à l’accoutumée.  Ce genre de séjour met davantage l’accent sur le côté touristique que sur l’authenticité d’une formation martiale. En choisissant ce mode de voyage, vous allez simplement « goûter » au Kung fu chinois d’une manière somme toute très superficielle et vous resterez probablement sur votre faim (entendez bien d’un point de vue sportif).

Partir seul (« à l’arrache »)

J’ai choisi cette option pour mes deux premiers voyages avec toutefois une pratique de plus de 6 mois de langue chinoise. Si vous avez une âme aventurière, êtes très débrouillard et ne craignez pas la rudesse, le projet est jouable. Cependant, même dans ce cas de figure, je n’ai jamais entendu personne m’affirmer que le séjour s’est déroulé sans encombres et surtout, que les dépenses ont été conformes au budget initial. Trouver une école sur place en Chine même avec quelques informations en poche reste compliqué et souvent pénible voire décourageant. Dans tous les cas, partir seul s’inscrit dans le cadre d’une philosophie de vie globe-trotter ou baroudeur.

Elles sont où les écoles en Chine ?

Lorsque j’étais étudiant à Beijing (Pékin) en 2004, des cours optionnels de Wushu étaient proposés l’après-midi mais pour être franc, le contenu offert ne me satisfaisait pas vraiment car l’intensité était bien trop faible par rapport à ce que je recherchais. J’ai donc prospecté à tâtons dans la Capitale puis dans toute la province du Hebei. A cette époque, certains amis, connaissances ou élèves de l’association SONG SHAN Kung fu que j’avais fondé à Nantes me contactaient pour les aider à trouver une école et s’entraîner jusqu’à plusieurs années pour certains.

Et bien je risque de vous surprendre mais j’ai eu un mal fou à trouver les informations nécessaires sur ces écoles. Ne pas trouver facilement d’écoles de Kung fu en Chine peut paraître surprenant. Ce genre de recherche n’est pas très aisée ici et surtout hasardeuse car il est difficile de juger alors de la qualité de l’école.

Aujourd’hui, je fonctionne différemment (je vis à Hong-Kong et me déplace toutes les semaines en Chine). Je fais confiance à mon réseau sur place – acquis sur présentations ou rencontres – qui me garantit un enseignement de qualité et surtout une immersion forte pour créer un environnement authentique à la pratique martiale. J’insiste beaucoup sur cette immersion. Ceux qui, comme Sébastien MOREL ont été déçu de leur première expérience à Shaolin, pourront témoigner de l’importance de pouvoir s’entraîner dans un environnement où tout est dédié à l’entrainement, de ne pas se sentir étouffer dans un « troupeau » de 50 personnes ou de ne pas subir de pressions commerciales comme le pourboire ou droits d’entrée ou toute dépense supplémentaire ayant pour seul but de vous faire payer toujours plus.

En créant Kung fu Tradition, je souhaite donc:

    • rendre accessible toutes ces écoles authentiques en Chine

 

    • publier tous mes meilleurs conseils pour faire de votre séjour d’entrainement en Chine un moment agréable et utile

 

  • de proposer des formations et stages de Kung fu différents en mettant l’accès sur l’authenticité, l’immersion et la qualité de l’entrainement par très petits groupes.

Et pour vous, quels seraients les ingrédients d’un stage de Kung fu en Chine réussi ? Dites-moi tout dans les commentaires !

2 Commentaires

  1. alex

Écrivez vos précieux commentaires ici :